Pour préserver le potentiel agricole unique de la RDC, il s’agit de ne pas répéter les erreurs qui ont été commises ailleurs. C’est pourquoi JauneCongo mise sur une agriculture sociale et respectueuse de l’environnement, désignée sous le terme d’agriculture de conservation.

Les processus naturels engagés lors de la croissance d’une plante sont nombreux, complexes et adaptatifs. L’agriculture de conservation s’attache donc à accompagner ces processus plutôt que de tenter, en vain, de vouloir les maîtriser. Ces techniques innovantes, largement utilisées en Amérique du Nord et du Sud (au Brésil plus de 40% des terres arables sont exploitées de la sorte, et près de 70% en Argentine), de réduire les apports d’engrais et de pesticides, tout en maintenant des rendements élevés. Elles permettent donc d’être économiquement rentables tout en permettant une exploitation durable des terres et des ressources naturels.

Elles reposent sur quelques principes de base :

-           Le travail du sol est abandonné ;

-           Une couverture végétale permanente recouvre le sol ;

-           Une rotation des cultures stricte est adoptée.

JauneCongo s’engage résolument dans cette voie en respectant ces principes techniques.

Cuture JauneCongo

Au niveau de la commercialisation, JauneCongo a pour but de favoriser la vente directe, c’est-à-dire de réduire au maximum les intermédiaires entres sa production et ses consommateurs. Ceci comporte des avantages majeurs :

-           Diminution des prix de vente pour les clients et consommateurs finaux et augmentation des marges pour JauneCongo ;

-           Maîtrise plus importante de la qualité des produits vendus aux clients et consommateurs ;

-           Possibilité d’établir des relations privilégiées avec les clients, permettant à JauneCongo d’être plus réactif aux demandes et changements du marché.

-